0 commentaire(s) | 70 vues

Pour vivre sereinement votre déplacement professionnel, suivez les 6 règles fondamentales à respecter avant votre départ.  

1 – Vérifiez la validité de votre passeport

Soyez vigilant à la date de validité de votre passeport. Cela pourrait remettre en cause votre déplacement. Certains pays exigent que votre passeport soit valable au moins six mois après la date de retour. Les voyageurs fréquents peuvent également demander deux passeports pour jongler avec l’un ou l’autre. Attention également aux visas. Il peut s’écouler plusieurs jours entre la demande et la délivrance, ce qui rend le passeport indisponible.

2 – Anticipez vos demandes de visas 

Pour bon nombre de pays africains, asiatiques ou la Russie, un visa classique est nécessaire (comptez plusieurs dizaines d’euros) pour entrer sur le territoire. La liste des pays exigeant un visa est disponible sur le site du ministère des affaires étrangères (www.diplomatie.gouv.fr). Il peut être délivré par l’ambassade ou le consulat. Certains pays (Cambodge, Colombie, Cuba, République dominicaine…) délivrent un visa ou une carte de tourisme à l’arrivée sur place. D’autres ont institué une autorisation de voyage électronique (Etats-Unis, Canada, Australie) délivré via internet quelques jours avant le départ.

3 – Ne sous-estimez pas votre sécurité

La sécurité est devenue la priorité des entreprises notamment depuis la « jurisprudence Karachi » et la condamnation de la Direction de Constructions Navales (dont les salariés expatriés avaient été victime d’un attentat). Sur son site (www.diplomatie.gouv.fr), le Ministère des Affaires étrangères distille ses conseils par pays, avec quatre niveaux d’alerte. Il permet de recevoir des conseils par courriel et d’être contacté en cas de crise dans votre pays de destination.

4 – Faites le point sur vos garanties assurance

Attention aux frais de santé à l’étranger, qui peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers d’euros pour une hospitalisation, par exemple aux Etats-Unis. Selon l’article L.4121-1 du Code du travail, l’employeur doit prendre soin de la santé des collaborateurs lors de leurs déplacements professionnels. Les compagnies d’assurances proposent des contrats couvrant l’ensemble des salariés. Demandez le numéro de la police d’assurance avant le départ au service RH et le n° de téléphone à contacter en cas d’urgence. Vous pouvez également télécharger l’appli de votre compagnie. Vous aurez ainsi accès au contrat et à ses garanties, à un traducteur médical et à la géolocalisation des centres de santé et hôpitaux à proximité. Sans oublier la touche « assistance » pour une mise en relation immédiate en cas d’urgence.

5- Prévenez les risques de santé  

Il est important avant votre départ de consulter les informations sanitaires de votre pays de destination, sur le site du ministère des affaires étrangères ou de l’Institut Pasteur (www.pasteur.fr). Au-delà des vaccins usuels (comme le DTP), ceux contre la fièvre typhoïde, la méningite et les hépatites peuvent être utiles. La preuve de la vaccination contre la fièvre jaune est requise pour entrer dans certains pays d’Afrique et d’Amérique intertropicale. Il convient aussi d’être attentif au paludisme et aux maladies transmises par les moustiques, comme la dengue et le chikungunya. Et d’acheter traitements préventifs et répulsifs anti-moustiques nécessaires.

 6 – Évaluez les dangers 

Certaines sociétés d’assurances ont noué des partenariats avec des experts de la sécurité afin de proposer une offre globale aux entreprises. Ces sociétés sont spécialistes dans l’analyse et la gestion des risques sanitaires et politiques. Cela peut être utile pour analyser les dangers de la destination de votre voyage d’affaires. A travers une joint-venture avec  Control Risks, International SOS propose par exemple des solutions intégrées de prévention médicale et sécurité : consulting et formation, assistance sécurité 24h/24, évaluation des risques par des spécialistes qui suivent les événements mondiaux en temps réel, conseils…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *